Si comme moi, vous êtes possesseur d'un ordinateur de type PC, dans le sens IBM PC, vous avez sans doute déjà été confrontés à ces écrans de démarrage de toute beauté.

Vous l'aurez compris la phrase précédente est teintée d'ironie. Dans la réalité, il faut généralement s'attendre, au démarrage d'un ordinateur, à tout sauf à de la séduction. Comme chantait Georges Brassens : quand j'pense à Lulu, là je ne bande plus.

Même si l'on ne souhaite pas y penser, Lulu s'impose et se présente à nous de visu. Dans notre situation, Lulu, c'est généralement ça :

Asus BIOS Logo Biostar BIOS Logo MSI BIOS Logo Zotac BIOS Logo

Parfois, c'est encore pire, Lulu prend la forme de lignes de textes absconses.

La bandaison papa
Ça n'se commande pas
[Georges Brassens]

Possesseur d'une carte-mère ZOTAC H55 - ITX (H55ITX-A-E), j'ai donc voulu récemment rendre le démarrage, certes pas affriolant, mais neutre. En fait, j'ai choisi une image noire tout simplement.

Pour commencer, il m'a fallu identifier le fabricant du BIOS. Dans mon cas, j'avais à faire à un BIOS de chez American Megatrends Inc.

Ensuite, il m'a fallu comprendre comment modifier cette fameuse image. Après quelques tribulations sur Internet, je suis parvenu à trouver la perle rare [01], l'outil de l'artisan du BIOS.

Enfin, après avoir manié le ciseau à BIOS, j'ai pu y incruster l'image de mon choix.

Procédure de changement du logo dans l'image du BIOS

  1. Télécharger une version du BIOS sur le site du fabricant de la carte-mère. Généralement le fichier .rom est inclus dans une archive ZIP.
  2. Lancer l'outil MMTOOL [01]. Ce dernier fonctionne sans problème avec Wine.
  3. Ouvrir le fichier .rom avec "Load ROM".
  4. Choisir l'onglet "Insert".
  5. Identifier la ligne OEM Logo dans la liste et la sélectionner.
  6. Choisir l'image avec le bouton "Browse".
  7. Cliquer sur le bouton "Insert".
  8. Cliquer sur le bouton "Save ROM as.."

Remplacement du BIOS

Une fois l'opération de greffe effectuée, vous pouvez remplacer le BIOS avec la méthode de votre choix:

  1. Utiliser les outils fournis par le fabricant : sous Windows ou DOS généralement, mais aussi disponibles sous Linux.
  2. Démarrer l'ordinateur en mode récupération. La méthode la plus élégante et surtout la plus simple à utiliser.

Références

[01] http://www.softpedia.com/get/System/System-Info/MMTool.shtml